jeudi 29 mars 2012

ScrumDay2012 : "Scrum Master Academy" par Gilles Mantel et Jean-Laurent De Morlhon

Etant un aspirant Scrum Master, j’ai tout de suite été intéressé par cette conférence.

Xebia est une SSII qui propose des formations certifiantes de ScrumMaster. Cette certification fait d'ailleurs l'objet d'un débat au sein de la communauté Agile sur le bienfondé d'une certification à un poste dont les compétences relèvent plus de la pratique et de l'expérience, plutôt que d'une somme de connaissances.

Et le constat sur le terrain des deux orateurs ne fera pas mentir cette polémique. Il faut d'ailleurs beaucoup de courage pour admettre qu'un produit vendu par sa propre société (les formations certifiantes) ne fournit aucune garantie de produire de bons ScrumMasters. Attention, je ne dis pas que les personnes issues de ces formations ne sont pas compétentes, beaucoup le sont même certainement et je compte moi-même dans un avenir proche participer à une telle formation. Mais le succès du rôle de ScrumMaster demande d'avoir été un certain temps au contact des problèmes et parfois d'avoir échouer pour pouvoir rebondir et apprendre de ses échecs. Beaucoup de monde oublie qu'ils dévient de l'agilité en se focalisant trop sur l'application stricte ("by the book" comme on dit) de Scrum.

C'est via leurs observations sur le terrain que Gilles Mantel et Jean-Laurent De Morlhon ont tiré ce constat : certaines erreurs sont commises par des ScrumMasters, dues à l'inexpérience ou simplement car ceux-ci n'avaient jamais rencontré telle ou telle situation problématique. Les réponses apportées pouvant causer du tort au projet et/ou à l'équipe.

Les deux orateurs, qui sont des coachs agile aguerris, nous proposent donc une conférence organisée en une liste de règles à appliquer au jour le jour dans votre role de ScrumMaster. Celles présentées lors de la session étaient toutes pertinentes et pas mal d'entre elles tenaient presque du bon sens ("Connaissez vos valeurs agiles", "Transparence et pas indécence"). Le temps imparti était trop court pour passer en revue la totalité des règles qu'ils ont créées (une cinquantaine en tout). Ils se sont donc restreint à une quinzaine considérées comme importantes et les ont classées en deux catégories : les règles à appliquer en rythme de croisière et les règles de crise, qui court-circuitent parfois celles citées plus tôt dans les slides mais justifiées par le contexte.
La présentation de chaque règle est agrémentée d'exemples de situations vécues et ensuite du scénario de déblocage de celle-ci via l'application de la règle en question. Un point important sur lequel ont insisté les deux coachs était que ces règles ne devaient pas faire office de parole divine.
Lorsqu'en tant que ScrumMaster, on prend de la bouteille, on saura de mieux en mieux désamorcer les situations et sortir des impasses. C'est votre expérience et votre style qui fera de vous un bon ScrumMaster. Par contre, ces règles constituent une très bonne base de départ pour quelqu'un fraichement sortie d'une formation CSM.

La FrenchSUG devrait mettre en ligne la vidéo de cette conférence, je vous encourage fortement à la visionner (je mettrai le lien ici quand elle sera disponible). La présentation est très drôle dans la forme et la Scrum Master Academy a tenu ses promesses : de loin, on dirait un show d'un duo comique; de près, on apprend beaucoup de choses !

Ce feedback est également disponible dans une version retravaillée avec Thierry Leriche sur son blog sur developpez.com

2 commentaires:

  1. Question : Quid de la hiérarchie entre le SCRUM Master et le Coach AGIL ... Sur quoi se base leur interaction ... le Coach AGIL peut il ingérer dans les affaires/décision du ScrumMaster ?

    Peut être bête comme question mais en tant que Agil'Wan (contractiond de AGIL & Padawan) toute question peut être enrichissante ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, vite répondu :
      - Le coach agile est plus en retrait du projet que ne l'est le scrummaster. On considère que ce dernier fait partie intégrante de l'équipe Scrum.
      - Le coach agile va intervenir au niveau de l'organisation pour l'accompagner dans sa transition vers l'agile, alors que le scrummaster s'occupe particulièrement de son projet.

      Je pense que je vais préparer un article sur sujet, tiens ! Merci SpinWin ! ;)

      Supprimer