samedi 3 mars 2012

Lecture : "Agile Retrospective Making Good Teams Great" d'Esther Derby et Diana Larsen

Dans la méthodologie Scrum (et en Agile), la rétrospective est un des rituels les plus importants, voire le plus important. Les problèmes liés au projet et/ou à l'organisation y sont détectés par l'équipe, discutés et des actions y sont proposées pour améliorer le processus de développement. Consacrer un livre entier à ce rituel semble donc cohérent.

Le livre "Agile Retrospective Making Good Teams Great" se présente comme un mode d'emploi de la rétrospective.
Supposons que vous êtes un ScrumMaster qui cherchez à redynamiser une équipe que la routine a un peu endormi. L'équipe ne participe pas autant qu'avant lors des rétrospectives et vous avez besoin de nouveauté pour revigorer leur intérêt. Ce livre vous permettra d'y faire votre marché dans les différentes formes d'activités pour conduire les phases successives de la rétrospective et apporter du changement, suivi, on l'espère, d'un souffle nouveau.

La première partie du livre passe en revue rapidement l'ensemble du processus du rituel au travers des différentes étapes (set the stage, gather data, generate insights, decide what to do, close the retrospective).
Avec des exemples à l'appui, cela nous donne une idée de la rétrospective "de base". Bien sûr, elle ne doit pas se dérouler de la même façon dans toutes les équipes et les situations, sinon on n'aurait besoin que d'un robot =)

Les deux parties qui suivent donnent justement des conseils pour adapter sa façon de diriger une rétrospective en prenant en compte les spécifités de l'environnement où vous intervenez.

Pour adapter, et donc customiser le déroulement de votre rétrospective, les auteurs donnent ensuite une énorme liste d'activités, ceci pour l'animation de chacune des étapes du rituel. Personnellement, j'ai reconnu des activités déjà appliquées sur d'anciennes missions : - ESVP pour "set the stage", timeline pour "gather data", brainstorming pour "generate insights", SMART Goals pour "decide what to do", ROTI pour "close the retrospective". La richesse du livre est donc de proposer tout un tas d'autres activités pour redynamiser votre équipe et casser la routine instaurée par n rétrospectives d'itérations qui, en se ressemblant toutes, risquent de lasser votre équipe. Chaque activité est à appliquer selon la réaction que vous souhaitez provoquer dans l'équipe.

Puis les auteurs finissent sur une partie, très succincte, qui va plus loin, mais sans entrer dans le détail, en parlant des rétrospectives de releases ou de projets.

Le livre dans son ensemble est axé tant sur des techniques de conduite du rituel que sur la gestion humaine et il conclut en une partie plutôt ciblée coaching et psychologie pour tout ce qui touche à la conduite du changement ou au support.

Comme je le disais, ce livre peut être utilisé comme un livre de recette pour y piocher des activités selon vos besoins ou vos envies. C'est une lecture très intéressante, mais pas forcément à parcourir en un trait donc. Il y a une bonne quantité d'activités à proposer à son équipe pour casser une éventuelle routine.

3 commentaires:

  1. Faut vraiment que tu proposes tes revues à dvp

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette note de lecture. Voici la mienne: http://addinquy.tumblr.com/post/19052609523/note-de-lecture-agile-retrospectives-making-good
    Je vous recommande aussi le "Project Retrospective" de Norman Kerth. Le sujet est en fait un peu différent car il s'agit de rétrospectives de projet et l'auteur traite ce sujet complètement indépendamment de l'agilité (une bonne chose, je pense).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je pense que le livre de Norman Kerth sera ma prochaine lecture :)

      Supprimer