mercredi 14 décembre 2011

Agile Tour Paris 2011 : "Kanban pour la préparation - Scrum pour la réalisation par Bertrand Dour d'Agile Genius"

Description donnée sur le site de l'Agile Tour : "L'objectif de la session est de présenter une utilisation combinée de Kanban et de Scrum pour la mise en place et la réalisation d'un projet en se basant sur l'expérience de refonte des applications en ligne du PMU. L'idée derrière la démarche est de tirer parti de l'environnement agile dès la phase d'initialisation du projet (préparation des environnements, PoC et prototypes, écriture des user stories, planning poker,…) en utilisant le Kanban et continuer la démarche en utilisant Scrum."

Première constatation : cette présentation n'était pas destinée à un public de novice total. Bertrand n'est pas revenu sur les principes de Kanban ni Scrum. Perso, j'ai eu un petit soupir de soulagement d'avoir déjà pratiqué Scrum et avoir lu le livre "Kanban et Scrum - tirer le meilleur des deux". Ce n'était pas le cas de Thierry, il n'avait pas lu ce livre qu'il m'avait justement recommandé ! Ironie... :P Heureusement, il est très chanceux, et juste avant nous avions assisté à la très bonne présentation "Améliorez votre Kanban" de Jonathan Scher qui lui a servi d'introduction du coup :)

Le plus intéressant selon moi était l'application de l'Agile dans un environnement hostile. L'organisation du PMU n'était pas favorable à une intégration de l'Agile (Bertrand a même parlé à un moment de bras de fer avec la hiérachie). C'est une chose que chacun a affronté ou affrontera dans sa carrière Agile et son exemple sera probablement une inspiration le moment venu.

Cette approche progressive est une bonne manière de gérer le côté réfractaire des gens face au changement et faire entrer puis accepter l'Agile : utiliser Kanban dans un premier temps puis glisser vers Scrum plus tard.
Kanban est moins rigide et possède moins de préconisations que Scrum et cela a permis de faire entrer des pratiques Agile sans trop révolutionner le quotidien. C'est par ces petites touches que finalement, ils en sont arrivés à une pratique de Scrum sur la phase de réalisation.

C'est une bonne leçon pour qui veut introduire de l'Agile sur un projet mais qui fait face à une hiérarchie frileuse à l'idée de tout chambouler dans ses processus et habitudes. Car c'est bien le but : changer la façon de fonctionner (voir la philosophie) d'une organisation, d'une société ou du moins d'une entité.

ROTI : 4/5 (ce fut une excellente présentation, plombée quelque peu par une session de questions/réponses sortant du contexte)

1 commentaire:

  1. En fait je me verrais bien faire une présentation fun d'une heure sur 3T durant l'édition 2012.

    RépondreSupprimer