samedi 17 décembre 2011

Agile Tour Paris 2011 : "Améliorez l'efficacité de vos cérémonies agiles par Véronique Messager d'Ici & Demain"

Description sur le site de l'Agile Tour : "La méthodologie Scrum est simple. Cependant, au-delà de cette simplicité apparente, sa mise en œuvre efficace nécessite de nouvelles compétences, en particulier pour le scrumMaster. En effet, le scrumMaster a en charge, entre autres, l’animation des cérémonies agiles. Or, on s’improvise rarement animateur ou facilitateur, si on ne l’a jamais fait, et ces réunions ne se déroulent malheureusement pas toujours comme on le souhaiterait. Alors, on s’étonne, « on avait pourtant fait comme dans le livre ! » Peut-être ! Mais c’était sans compter les difficultés liées aux interactions entre les personnes, les jeux de pouvoir, la passivité des uns ou l’agressivité des autres, les digressions, les interruptions… ScrumMasters, animateurs ou participants, vous êtes peu à l’aise pour gérer ces situations difficiles ? Venez découvrir comment canaliser les comportements qui pénalisent le bon déroulement des cérémonies. Venez chercher les « ingrédients » d’une cérémonie réussie. Vous pouvez améliorer l’efficacité de vos cérémonies agiles."

Lorsqu'on intègre un projet Scrum qui fonctionne bien : c'est-à-dire que les membres de l'équipe communiquent correctement et beaucoup entre eux, les rituels se déroulent de façon fluide, etc... On a une impression de facilité et de simplicité dans l'application de la méthodologie : comme si ça se faisait tout seul. En effet, ça peut sembler simple sur le papier, Scrum propose un cadre bien défini : vous respectez les rituels, vous intégrer les artefacts et tout devrait rouler comme sur des roulettes et dans la bonne humeur :P C'est trop beau pour être vrai et ça ressemble au pays de Oui-Oui mais quand on a travaillé sur des projets qui marchent bien, c'est le sentiment qu'on risque de développer.

Cependant, pour atteindre une simplicité apparente, cela implique d'avoir des relations saines au sein du projet et de l'équipe. C'est le rôle du ScrumMaster de gérer cet aspect !

J'ai écrit un billet sur le fun en Scrum. Il est vrai que c'est un facilitateur, mais comme dans les arts martiaux, la chose qu'il ne faut pas oublier ce sont les BASES ! Que ce soit en aikido, en taekwondo ou en judo, même une ceinture noire travaillera les positions de base toute sa vie :)
La conduite de réunion n'échappe pas à cette règle et le ScrumMaster se doit de maitriser les techniques pour mener les cérémonies, désamorcer des situations conflictuelles entre les membres de l'équipes, etc...
Par exemple, les rétrospectives sont le moment où on donne la parole aux membres de l'équipe. Ceux-ci sont invités à prendre la parole et exprimer leur retour sur la vie du projet, les plus comme les moins. Le risque inhérent est d'y voir surgir des interventions non motivées par la volonté de progression mais motivées par des facteurs humains émotionnels qui peuvent mener à des relations conflictuelles (réglements de compte etc...) et du coup,
1) gâcher le temps consacré à la rétro;
2) dégrader l'ambiance générale du projet.

Véronique Messager a donc orienter sa présentation sur les techniques que doit connaitre le ScrumMaster pour être le garant de la bonne application de Scrum via sa conduite de réunion. Elle y donne des pistes et des méthodes pour gérer les membres de l'équipe en cérémonie, pour analyser les situations de conflits et en sortir.

Au final, ce fut une conférence très intéressante pour moi qui souhaite devenir ScrumMaster :)

ROTI : 5/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire